Comment devenir auto entrepreneur en chimie ?

Avec la pandémie du coronavirus, plusieurs domaines d’activités ont vu leur chiffre d'affaires baisser entraînant la réduction du personnel. Ainsi, plusieurs personnes se sont retrouvées sans emploi. Ce fait remet au goût du jour la nécessité de travailler en tant qu'auto-entrepreneur. Par ailleurs, certaines dispositions administratives ont été mises en place pour faciliter cette démarche. Les chimistes peuvent également se lancer en tant qu’auto entrepreneur en chimie.

Domaines d’interventions pour l’auto entrepreneur en chimie

L’industrie agroalimentaire se charge de transformer les matières premières en produits alimentaires simples ou élaborés. L’auto entrepreneur en chimie peut intervenir à plusieurs niveaux de la chaîne de production et principalement au niveau de la transformation. Ainsi il peut créer une entreprise qui offre des consultations sur la qualité des produits obtenues, ou encore une entreprise qui se charge de proposer des solutions innovantes en nutrition animale. Le chimiste peut aussi créer une entreprise de productions de glaces et ainsi s’occuper du volet aromatisation. Le chimiste peut en outre intervenir en cosmétologie, en parfumerie et en pharmacie. Il s’occupe de l’analyse des différentes molécules entrant dans le processus de fabrication ainsi que de leurs différentes interactions.

Formalités à remplir pour obtenir le statut d’auto entrepreneur

Pour l’auto entrepreneur en chimie, la première étape pour valider son statut est la déclaration du début d’activité, pour cela il faut fournir une copie de sa pièce d’identité et le formulaire Cerfa PO rempli. Ensuite, il faut immatriculer son entreprise au registre du commerce et des sociétés. Cette procédure vous permet d’obtenir un Kbis auto entrepreneur. Au bout de ce processus, vous recevrez votre numéro Siret auto entrepreneur, la notification concernant le régime d’imposition auquel vous serez soumis ainsi que votre code APE en tant qu’auto entrepreneur en chimie. Vous recevrez également les coordonnées des interlocuteurs fiscaux et d’un correspondant dédié pour obtenir les informations sur les exonérations et allègements fiscaux.