Jouer aux échecs : pour une croissance de diverses compétences

Activité ludique et sportive, le jeu d’échecs est un jeu intellectuel qui permet de développer de diverses compétences chez ceux qui le pratiquent. Il constitue surtout un réel vecteur de formation chez les jeunes. Dans cet article, découvrez les avantages de la pratique du jeu d’échecs.

Les raisons de jouer aux échecs

Le jeu d’échecs constitue une école de concentration et de maitrise de la pensée. C’est une école de maitrise de soi qui aide à l’apprentissage des règles et le respect d’autrui. Les avantages de ce jeu sont à voir ici. En effet, les échecs sont un jeu de plateau dans lequel les joueurs positionnent les pièces successivement pour attaquer et se protéger des adversaires. Ce jeu aide les enfants à développer des capacités de raisonnement logique et des aptitudes à résoudre des problèmes, mais aussi à raisonner dans l’espace. En réalité, les échecs développent la mémoire et augmentent le QI. Cela est prouvé par des études qui suggèrent qu’après 4 mois de pratique, les QI des pratiquants augmentent. Aussi, la pratique des échecs concourt à l’édifice de la personnalité en développant l’imagination, l’attention, l’anticipation, la confiance en soi et le jugement.

Les bienfaits du jeu d’échecs sur la santé du cerveau

Les échecs ont de véritables bienfaits sur la santé du cerveau. Ce jeu incite la croissance de dendrites. Ainsi, avec plus de dendrites qui sont des corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau, la communication neurale dans ce dernier progresse et devient plus rapide. De même, cette croissance de dendrites est aussi favorisée par l'interaction et les activités avec d'autres personnes. De ce fait, la pratique régulière du jeu d’échecs en famille ou dans un club s’avère une expérience parfaite. Le développement de compétences analytiques est également des avantages pour la santé intellectuelle des pratiquants d’échecs. Puisqu’à chaque partie, le joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre, il est amené à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chacune de ces décisions.