La cigarette électronique crée-t-elle une dépendance ?

La cigarette électronique est le meilleur moyen sans véritable danger pour garantir un vrai sevrage tabagique. Toutefois, certains vapoteurs se demandent s’il est possible d’en devenir dépendant. Lisez la suite de cet article pour connaitre la vérité à ce sujet.

Dépendance à la cigarette électronique : est-ce vraiment possible ?

Avant de répondre à cette question, il est important de clarifier certains mots : l’addiction et la dépendance. L’addiction, c’est le fait d’être dans l’incapacité de se passer d’une chose qui est pourtant dangereuse pour notre santé et à celle des gens qui vivent autour de nous. Par contre, la dépendance est le fait de ne pas pouvoir se détacher d’un objet qui ne représente aucun danger pour votre santé et à celle des autres. La cigarette ne représente pas un réel danger pour l’homme. Le tabagisme crée donc une addiction dont la e-cigarette à le devoir de mettre fin. Mais concrètement qu’en est-il de la dépendance de la cigarette électronique ? Dans certains cas en effet, l’on pourrait devenir dépendant à la cigarette électronique. Déjà, nous vous rappelons que le fait d’utiliser sa vape accompagnée d’un dosage de nicotine bien précis pour arrêter de fumer n’est pas du tout une dépendance. Mais cela devient une dépendance quand le vapoteur continue à vapoter pour se faire plaisir alors que le sevrage est fini. Cela montre clairement que ce dernier apprécie particulièrement les sensations et la production de vapeur de la cigarette électronique.

Est-ce grave ?

Même si son utilisation reste interdite dans les lieux publics jusqu’à présent, les études militent pour les bienfaits de la cigarette électronique. Les experts estiment que malgré tout, dépendre de la cigarette électronique reste sans grand danger pour le vapoteur, car ce dernier peut bien se servir des liquides sans nicotine jusqu’à ce qu’il s’en détache totalement. C’est tout mieux de vapoter que de fumer de la cigarette traditionnelle. Mais c’est encore mieux de respirer l’air ambiant que de vapoter.