Les élections présidentielles au Bénin : parlons-en !

Lorsqu’on parle d’élections présidentielles au Bénin, on garde une bonne image, car ce pays a toujours su garder la paix que ses pères lui ont léguée juste après la conférence des forces vives de la nation de 1990. Pourtant, ces élections présidentielles de 2021 ne s’annoncent pas si froides vu les plaintes et le contexte dans lequel on verra de tes élections.

Dans quel contexte les élections présidentielles au Bénin auront lieu ?

Pour ces élections présidentielles d’avril 2021 qui se profilent à l’horizon, le Bénin se retrouve dans ce qu’on peut appeler une impasse, car plusieurs résolutions ont été prises il y a de cela deux ans, et ces résolutions influencent gravement le contexte de la tenue des élections. Il y a par exemple la révision de la constitution qui donne lui à ce qu’on appelle le parrainage avant d’aller aux élections présidentielles. Ce parrainage est octroyé par des députés et maires. Mais le problème est une tous les députés de l’Assemblée nationale sont de la mouvance présidentielle. On comprend donc qu’il y a une injustice. Enfin, dans le souci de faire des élections regroupées en une année, le mandat actuel du président a été prolongé de 90 jours, situation qui crée évidemment des commentaires dans le rang de l’opposition.

Que pense l’opposition de ces élections ?

Lorsqu’on va à la recherche du point de vue des opposants, on se rend compte qu’ils sont eux aussi dispersés. Certains pensent que le président actuel est dans une forme de dictature déguisée qui se manifeste par la poursuite judiciaire de tous les ténors de l’opposition et aussi par son imposition en tant que candidats favoris à des élections carrément truquées. Alors que d’autres pensent qu’il s’agit d’aller compéter pour battre le pouvoir en place même s’il fait l’effort de diriger toutes les grandes institutions du pays. Dans cette situation, les opposants vont aux élections en rang dispersées et espèrent gagner.