Problèmes d’humidité à la maison : que faire contre ?

L'humidité est l'ennemi du confort, du bien-être et de la conservation des bâtiments. C’est un problème courant dans de nombreux bâtiments et la lutte pour la combattre est souvent épuisante. Si les causes ne sont pas correctement étudiées et si les mesures préventives adéquates ne sont pas mises en œuvre, le problème risque de ne pas être résolu aussi rapidement.

Les risques liés à la présence d'humidité

L'humidité dans la maison peut être néfaste, tant pour le bien-être du bâtiment que pour le nôtre, car elle favorise la prolifération des bactéries, des moisissures et des champignons. L'humidité dans la maison est facile à détecter, car elle se manifeste généralement par l'apparition de taches de différentes tailles sur les surfaces touchées par le phénomène.  Vous pouvez cliquer ici maintenant pour en savoir plus. 

Parmi les conséquences d'une humidité excessive figurent la formation et la prolifération de moisissures, de champignons et de bactéries. Cela compromet la salubrité de l'air et, par conséquent, met en danger la sécurité des personnes, en provoquant des maladies et inflammations respiratoires, des crises d'asthme, des maux de tête ou des réactions allergiques.

Comment s’y prendre ?

Nettoyer un mur, éliminer les moisissures et repeindre ne signifie en aucun cas éliminer le problème de l'humidité. Il est essentiel de toujours se rappeler que la moisissure n'est qu'un symptôme, ce qui doit être évalué et résolu est la cause de l'humidité. Il existe des techniques d'investigation qui, à l'aide d'instruments spéciaux, permettent de détecter la présence d'humidité et de prendre conscience de la solution réelle.

Les techniques d'investigation peuvent être destructives, s'il s'agit de prélever un échantillon d'un matériau, ou conservatrices, s'il s'agit de détecter les paramètres thermo-hygrométriques de l'environnement. En outre, les structures doivent être analysées à différents moments et dans différentes conditions climatiques, en vérifiant leur comportement même après des jours de pluie ou de temps défavorable.

Un outil très utile pour l'analyse, par exemple, est le thermomètre infrarouge, qui peut détecter l'humidité d'une pièce. Une autre technique d'investigation utile est la thermographie, qui permet de comprendre l'état des structures en détectant différentes températures.

En général, cependant, il est toujours bon de consulter des techniciens expérimentés. Il n'existe pas de norme de référence sur les investigations nécessaires pour résoudre les problèmes d'humidité dans la maison. Par conséquent, il faut s'en remettre aux compétences et aux capacités de la personne en charge du travail.